Accueil » energie » Climatisation et les énergies renouvelables

Climatisation et passage aux énergies renouvelables

Des systèmes de climatisation réversibles plus efficaces (pompes à chaleur air-air, pompes à chaleur air-eau, etc.) ont progressivement remplacé les systèmes de climatisation traditionnels énergivores.

Effectivement, lorsque la température augmente, ce type de climatiseur traditionnel est souvent utilisé. En revanche, sa consommation d’énergie est parfois trop élevée.

En optant pour l’utilisation des énergies renouvelables, le nouveau climatiseur est considéré comme étant une solution efficace et économique.

C’est dans ce sens que PROLEAD compare les différents systèmes de climatisation afin de vous permettre de choisir la solution qui vous convient le plus.

Afin de faire face aux températures élevées calmement, il est nécessaire de réduire la température intérieure de la maison. Les climatiseurs électriques offrent cette possibilité à un coût plutôt abordable.

Mais avoir ce type de climatiseur n’est pas forcément la meilleure solution. En fait, ces appareils sont connus pour être très énergivores.

Dans ce sens, il existe d’autres systèmes de climatisation qui peuvent refroidir l’air ambiant à moindre coût, notamment en raison de l’utilisation d’énergies renouvelables.

En optant pour l’utilisation de l’air frais ou de la chaleur solaire pour refroidir votre maison, il devient alors possible de réduire les coûts énergétiques.

L’isolation des maisons a aussi un rôle climatique d’une grande importance. En effet, celle-ci maintient la pièce à une température inférieure à l’air extérieur.

Les fenêtres à double vitrage remplissent la fonction d’isolant thermique, tout comme l’isolation des combles.

Par conséquent, garder votre maison bien isolée est une priorité absolue pour ne pas tomber dans des désagréments climatiques en été et en hiver, et également afin de ne pas tomber dans une consommation électrique excessive du climatiseur.

Pompe à chaleur réversible et système 2-en-1

Par définition, le rôle de la climatisation est le même que celui du chauffage: la température obtenue est différente de la température extérieure de la maison.

Le radiateur ne génère que de la chaleur et le climatiseur ne génère que du froid. Le système innovant permet désormais ces deux fonctions. Ceci est notamment le cas des pompes à chaleur réversibles (PAC).

De ce fait, les pompes à chaleur air-air, souvent nommées clim air-air, peuvent chauffer une maison, et peuvent également servir de climatiseur en refroidissant la maison. Il s’agit donc d’une solution qui est plutôt économique vu qu’elle évite d’investir dans 2 appareils distincts et consomme peu d’énergie pour son fonctionnement.

En effet, une pompe à chaleur air-air utilise 1 kWh pour en récupérer 3. Ces économies permettent l’amortissement du tarif des pompes à chaleur air-air réversibles en seulement quelques années, avec des prix allant de 6 000 à 10 000 euros.

Selon le même principe qu’une climatisation air-air, la pompe à chaleur air-eau peut également refroidir votre maison.

En absorbant la chaleur de l’air extérieur, la clim air-eau peut réduire l’air ambiant de la pièce de 2 à 4 °C grâce au chauffage réversible du sol. Parce que le chauffage peut être économisé, le coût de cette solution est compris entre 8 000 et 16 000 euros et peut être amorti en six ans environ.

En optant pour l’utilisation de l’air extérieur pour refroidir la maison, ces pompes à chaleur assurent ainsi une climatisation économique.

Rafraîchissement naturel avec le puits canadien

Il existe une autre façon possible de refroidir votre maison qui est de vous équiper d’un système de ventilation efficace notamment la Ventilation Mécanique Contrôlée Double Flux.

Combinée avec un puits canadien ou géothermique, la maison peut être refroidie naturellement. Dans ce sens, ce conduit est enfoui à 2m de profondeur dans votre jardin, il capte l’air extérieur et le fait circuler sur quelques mètres.

La température du sol en été étant d’environ 13 ° C, l’air se refroidit de façon automatique en circulant dans dans le conduit. Il s’agit d’une solution réversible car le puits canadien peut aussi fournir de la chaleur en hiver.

Cependant, le système est plus adapté à la construction et requiert donc de lourds travaux. En ce qui concerne les installations qui combinent un puits canadien et une VMC double flux, cela coûte 7 000 à 10 000 euros.

Création de la fraîcheur solaire

Effectivement, il est possible de créer du froid avec le chaud; nous parlons dans ce cas du principe de la climatisation solaire.

Cette technologie n’est pas encore largement utilisée, mais elle est destinée à un avenir radieux. Afin de refroidir votre maison, les capteurs solaires chauffent le liquide et génèrent un refroidissement par évaporation.

De ce fait, ce système est une solution économique vu qu’il consomme moins d’énergie que les climatiseurs traditionnels.

Puisqu’il n’a aucun effet sur le réchauffement climatique des fluides frigorigènes, c’est aussi une solution plus écologique et respectueuse de l’environnement. Cependant, le coût de cette méthode d’installation est encore très élevé.

En effet, il faut calculer 6 000 à 8 000 euros pour chaque kW installé. Par conséquent, la rentabilité du système est limitée.