Pompe à chaleur air-eau : Tarifs et économies


Profiter d’une pompe à chaleur à partir de 1 500 €


Pompe à chaleur air-eau : Tarifs et économies

La pompe à chaleur air-eau (PAC) est considéré comme étant un investissement. En effet, son prix d'achat est plus cher que les chaudières traditionnelles, mais il peut réduire les coûts de chauffage de 3 fois.

Grâce aux crédits d'impôt et à l'assistance dans votre région et dans l’Anah, il est possible de réduire les coûts d'achat. Il s'agit donc d'une alternative économique qui peut être récompensée en quelques années.

Offre Effy : installation d’une PAC et économisation pouvant aller jusqu’à 60 % sur vos coûts.


Il est désormais possible d’obtenir jusqu'à 4000 € pour le remplacement de l'ancienne chaudière en optant pour une pompe à chaleur air-eau. Afin de profiter pleinement de cet avantage, veuillez demander rapidement notre Prime Conversion Chaudière.



La pompe à chaleur (PAC) air-eau : Un investissement sur le long terme

Le prix d'achat de la pompe à chaleur air-eau (PAC) est plus élevé que celui des chaudières traditionnelles au gaz ou au fioul. L'ADEME a indiqué le prix d'achat indicatif suivant : 65 € TTC à 90 € TTC/m² chauffé.

Par conséquent, le tarif moyen d'une pompe à chaleur air-eau se situe entre 8 000 et 16 000 euros. Le tarif final de l'achat de la pompe à chaleur air-eau va aussi dépendre des coûts de main-d'œuvre associés à son installation.


Estimation de vos économies de chauffage

Avant tout engagement, il est préférable d'estimer avec précision les économies qui peuvent être réalisées en installant une pompe à chaleur air-eau (PAC) à la maison. La fonction de simulation gratuite de PROLEAD peut vous indiquer avec précision la somme économisée sur la facture annuelle de chauffage.


Profitez de 30% du crédit d’impôt pour le prix de l'équipement

Le coût d'achat peut être réduit avec un crédit d'impôt de 30% sur le prix des matériaux (et des équipements, si vos revenus sont considérés comme étant faibles selon les normes de l'Anah. Si votre maison est votre résidence principale, l’accord du crédit d’impôt est alors possible.

Dans ce sens, lors de la déclaration de vos revenus, vous recevrez un versement de ce crédit d'impôt : que vous payiez des impôts ou pas, vous allez recevoir un chèque de l’Etat.

Ainsi, et grâce à notre calculatrice de crédit d'impôt vous permet de connaître la somme exacte du crédit d'impôt dont il est possible de percevoir.

En optant pour l’installation d’une pompe à chaleur air-eau dans votre habitation, vous allez établir des économies de 1 051 €/an.


Subventions de la région, du département, de l'Anah

Grâce aux subventions de l'Etat accordées par la région, le département ou l'Anah (Agence Nationale d'Amélioration du Logement), les coûts d'acquisition peuvent être réduits. Trouvez plus d'informations dans votre commune ou bien à partir de votre espace Info Energie.


Une solution amortie en seulement quelques années

Il existe plusieurs aides qui peuvent vous aider dans la réduction d'investissement initial tout en augmentant ainsi le profit de la pompe à chaleur air-eau. Comme exemple, nous allons prendre le couple Alvares qui vit avec leur fille dans une maison de 110 m² construite à Nancy avant 1979. Ceux-ci sont chauffés par une ancienne chaudière à fioul.

Ils ont un poêle à charbon comme chauffage d'appoint. Ils veulent utiliser des pompes à chaleur air-eau au lieu des chaudières pour chauffer leur habitation et fournir de l'eau chaude sanitaire. La famille peut ainsi bénéficier d'un crédit d'impôt de 2700 euros et d'une prime de conversion de chaudière de 4000 euros. Avec une installation pareille, la famille peut économiser jusqu'à 1 730 euros/an et son projet sera rapidement rentable.


Une solution amortie en seulement quelques années

Leur coût énergétique est de 3 749 euros/an. Dans 20 ans, s'ils n’établissent aucun travail, ils vont alors dépenser 74 980 euros. Sinon, et s’ils optent pour la réalisation de travaux, la facture va être réduite de 1 730 euros/an à 2 019 euros. En additionnant ce coût de l’énergie, le prix de 20 ans relatif aux travaux est de 439 euros. Ainsi, la dépense totale après 20 ans va être de 49 160 euros.



Rapide & sans engagement

DEVIS GRATUITS