Changer de chaudière, coûts et aides de l'Etat


Changement de sa vieille chaudière : Quand est-ce que doit-on le faire ?



Dans le cas où vous avez une ancienne chaudière et que vous avez besoin ou souhaitez la changer, sachez qu’il existe plusieurs aides de l’Etat. En effet, celles-ci rendront l'investissement initial plus abordable pour économiser et sur la consommation et sur les factures.

Le remplacement de la chaudière est un investissement nécessaire qui mérite une attention spéciale. Alors, comment savez-vous quand remplacer l'appareil en question ?


Quelle est la durée de vie moyenne d'une chaudière ?

En fonction des modèles de chaudières, le durée de vie peut différer entre 10 ans et 20 ans. En effet, cette période dépend en principe des éléments ci-dessous :

  • la qualité de l'appareil installé ;
  • son utilisation (sollicitation forte ou non) ;
  • son entretien.

Comment peut-on rallonger la durée de vie d’une chaudière ?

  • Garantir une isolation efficace de l’habitation ;
  • Établir systématiquement un entretien annuel de votre chaudière ;
  • Purger les radiateurs lors du début de la saison ;
  • Non utilisation de la chaudière à puissance maximale ;
  • Diminuer le chauffage la nuit ;
  • Mettre la chaudière en mode hors gel dans le cas d'absence prolongée dans l’habitation.

Mauvais fonctionnement et souvent en panne

Si votre chaudière tombe en panne, une partie de celle-ci peut devoir être remplacée; cela peut être une intervention quotidienne de votre entrepreneur en chauffage sans aucun problème. Cependant, pour une chaudière utilisée depuis 15 ans, si la panne se répète et / ou si l'équipement tombe en panne, même s'il n'y a pas de panne, il est définitivement temps de remplacer l'ancienne chaudière.


Recourir à un professionnel

En cas de doute, la méthode idéale est de consulter un chauffagiste, ou si vous avez encore des questions, demandez conseil à plusieurs professionnels! Ils pourront vous fournir des informations détaillées sur l'état de la chaudière et proposer des solutions adaptées à vos besoins et à votre budget.


Devis d’une nouvelle chaudière et estimation de prix

Dans le but de vous aider à voir plus clairement, nous vous donnons l'ordre de prix suivant pour chaque chaudière. En revanche, veuillez noter que le prix total de remplacement peut différer selon le coût de démontage de l'ancien équipement, de tous les travaux avant l'installation de la nouvelle chaudière ainsi que de la complexité des travaux.


Estimation du coût d'un remplacement pour une chaudière


Propriétaire ou locataire, qui est chargé du paiement du remplacement de la chaudière ?

Le propriétaire est responsable du coût de remplacement de la chaudière. Il doit également payer les réparations majeures non causées par un manque d'entretien.

Cependant, le locataire doit payer le coût d'entretien annuel de l'équipement, un coût d'entretien moindre et utiliser l'équipement normalement.


Est-il possible de changer sa chaudière soi-même ?

La plupart des bricoleurs se demandent souvent s'il est possible d'installer leur propre chaudière pour économiser du travail. La réponse est oui, si vous voulez, c'est votre droit.

Cependant, sachez que vous devrez alors obtenir un certificat de conformité d'un professionnel agréé pour assurer votre hébergement, et très peu de chauffagistes acceptent de voyager à cet effet. De plus, vous perdrez des conseils professionnels et une installation professionnelle de la chaudière.

C'est pour cette raison que nous vous recommandons fortement d'investir aussi dans la main-d'œuvre pour garantir la qualité.


Aides au changement de chaudière pour l’année 2020

La nouvelle chaudière est plus économique et respecte l'environnement, et actuellement, plusieurs aides financières existent pour le changement de votre ancien modèle.


Primes au remplacement de chaudière 2020

Pour l'installation de chaudières éconergétiques, vous pourrez bénéficier d'une aide qui prend la forme d’une Prime Énergie : paiement par chèque directement, le but étant d'aider les ménages à économiser de l'énergie. Pour avoir droit à une Prime Energie, les conditions suivantes doivent être remplies :

  • Votre logement a plus de 2 ans ;
  • Le logement en question constitue en effet soit votre résidence principale ou votre résidence secondaire ;
  • Les travaux vont être réalisés par un professionnel agréé RGE (Reconnu Garant de l'Environnement) ;
  • Vous n'avez toujours pas perçu de Prime Energie ou autre aide non-cumulable (telle que les aides de l'ANAH) ;
  • Vos travaux sont éligibles à la Prime Energie ;
  • Vous n'avez pas souscrit de contrat pour vos travaux.

De ce fait, les chaudières éligibles à cette prime sont comme suit :

  • Chaudière gaz à condensation ;
  • Chaudière fioul à condensation ;
  • Chaudière à bois (en maison seulement) ;
  • Chaudière à granulés de bois.

Veuillez également noter que les chauffe-eau thermiques et les chauffe-eau solaires indépendants ainsi que les pompes à chaleur air-eau, géothermique et air-air sont également éligibles.

Finalement, cette prime peut être augmentée en tenant compte de certaines ressources. Pour cette raison, il est nécessaire de faire de l’habitation en question votre résidence principale, et que les revenus fiscaux de référence ne dépasse pas les plafonds suivants :


Plafonds de ressources - Bonification Prime Energie


Crédit d'impôts pour une nouvelle chaudière en 2020

Il est aussi possible de bénéficier d'un crédit d'impôt de 30% sur la somme de vos travaux pour installer des chaudières plus économes en énergie.

La durée maximale de cette déduction fiscale est de 5 ans, 8 000 euros pour les célibataires et 16 000 euros pour les ménages de deux personnes. Elle peut être utilisée en conjonction avec une prime énergétique et peut être distribuée sans examen économique.

Nous vous proposons ci-dessous les conditions nécessaires pour profiter du Crédit d'Impôt Transition Energétique (CITE) :

  • Le logement concerné par les travaux est en effet votre résidence principale ;
  • Le logement est terminé depuis au minimum 2 ans ;
  • Les travaux doivent être effectués par un professionnel certifié RGE ;
  • L’installation des appareils de chauffage doit être établie par la même entreprise ;

Cependant, pas toutes les chaudières sont éligibles au CITE comme l’explique le tableau ci-dessous :


Equipements éligibles au Crédit d'Impôt Transition Énergétique - 2020


TVA à taux réduit chaudière

De plus, pour aider les consommateurs à réduire leurs coûts et à s'équiper d'équipements plus respectueux de l'environnement, l'État de New York a également réduit le taux de la taxe sur la valeur ajoutée pour les équipements rénovés à l'énergie.

La bonne nouvelle est que si votre maison est terminée depuis au moins 2 ans, quel que soit le modèle que vous choisissez Le remplacement des anciennes chaudières en fait partie.

Le bénéficiaire de la réduction ou de l'exonération de TVA peut être le propriétaire, le locataire ou le simple occupant de la résidence, mais cela ne s'applique qu'à la résidence et n'a rien à voir avec un usage professionnel.

Pour bénéficier de la TVA de 5,5%, vous devez fournir un certificat à l'entreprise qui effectue ce travail pour prouver qu'il remplit les conditions du taux de TVA réduit. Vous pouvez retrouver ce document sur www.impots.gouv.fr.


Aides de l'ANAH et nouvelles chaudières

L'Agence Nationale de l'Habitat fournit aussi des aides aux familles les plus ordinaires pour leur permettre de réaliser des projets d'amélioration énergétique. Pour profiter de cet avantage, vous devrez soumettre des documents directement à l'ANAH, qui peut vous fournir un financement pour financer votre travail.

Dans ce sens, l’ANAH est basée sur d2 niveaux. Vous pouvez trouver les deux niveaux ci-dessous pour déterminer les ménages dans la catégorie de ressource modérée et la catégorie de ressource extrêmement modérée. La limite supérieure est basée sur le revenu fiscal de référence.


Barème ANAH - Ressources modestes 2020


Barème ANAH - Ressources très modestes 2020

En ce qui concerne les ménages de la catégorie "ressources modestes", l'ANAH propose 2 aides notamment :

  • 35 % de la somme totale des travaux HT, tout en respectant un plafond maximum de 7 000 € ;
  • La prime Habiter Mieux : 10 % de la somme totale des travaux HT, dans la limite de 1 600 € pour effectuer une totalité de travaux pouvant apporter un gain énergétique d’au minimum 25 %.

Quant aux ménages appartenant à la catégorie "ressources très modestes", les aides restent similaires mais les sommes sont plus élevées :

  • 50 % de la somme totale des travaux HT, tout en respectant un plafond maximum de 10 000 € ;
  • La prime Habiter Mieux : 10 % de la somme totale des travaux HT, dans la limite de 2 000 € pour effectuer une totalité de travaux pouvant apporter un gain énergétique d’au minimum 25 %.

Quel modèle de chaudière opter pour ?

Il n’est pas facile des fois de se retrouver parmi plusieurs types de chaudières disponibles sur le marché. Nous vous présentons ci-dessous quelques informations nécessaires pour bien choisir.


Les différents types de combustible pour chaudière

Se chauffer au gaz

Si votre maison est connectée à un réseau de gaz naturel (communément appelé gaz de ville), l'utilisation de cette énergie pour chauffer et produire de l'eau chaude sanitaire est l'investissement le plus rentable depuis longtemps.

En fait, bien que le coût d'installation soit plus élevé que le système électrique complet, à long terme, l'investissement sera payant. Effectivement, le prix du gaz naturel est plus bas et plus stable que le prix de l'électricité.

Dans le cas où vous choisissez une chaudière à gaz, vous pouvez choisir entre trois types de technologie, chacune avec ses propres caractéristiques :

  • La chaudière classique qui dispose généralement d’un rendement de l'ordre de 92% ;
  • La chaudière à basse température dont le rendement moyen est de 95% ;
  • La chaudière à condensation qui atteint un rendement qui dépasse les 100%.

Un autre point qui représente toutes les chaudières est le système d'évacuation des fumées:

Les chaudières à ventouses sont évacuées grâce à l'utilisation de doubles conduits d'air: l'air utile au fonctionnement est aspiré vers l'extérieur et les fumées sont évacuées par le même conduit d'air (les deux flux sont séparés). Le système peut être connecté à n'importe quelle chaudière (gaz, fioul, basse température, condensation, etc.) et présente deux avantages principaux: il peut être fixé sur le toit ou la façade (aucun conduit de cheminée requis) et il n'est pas nécessaire d’opter pour le ramonage.

Ceci veut aussi dire que, compte tenu de l'utilisation de la chaudière, votre résidence n'a pas besoin d'être équipée d'un VCM spécifique. Si vous vivez dans une maison qui a déjà un conduit de cheminée, l'évacuation de la cheminée est une option intéressante. Veuillez noter qu'il est nécessaire de planifier l'intubation, qui est un coût supplémentaire.

Se chauffer à l'électricité

La solution classique pour chauffer à l'électricité (et chauffer l'eau) est d'installer un radiateur électrique et un chauffe-eau électrique (instantané ou régénératif, également appelé eau stagnante). La solution est largement utilisée dans les petites maisons à faible consommation d'énergie et les villes sans réseaux de gaz de ville. Lors du choix entre le chauffage au gaz et le chauffage électrique, en particulier en raison des prix de l'électricité, les solutions au gaz prévalent généralement.

Cependant, les propriétaires qui construisent des maisons à louer choisissent généralement une solution électrique à un prix d'installation inférieur parce qu'ils ne sont pas ceux qui vont payer pour les frais de chauffage.

En termes d'économie d'énergie, une solution électrique très intéressante est une pompe à chaleur, ou pompe à chaleur, car il existe de nombreux modèles différents. Ces appareils utilisent de l'électricité pour fonctionner, mais consomment très peu d'énergie et absorbent l'énergie des éléments environnants (eau, air, sol) pour chauffer (ou refroidir) votre maison et l'eau sanitaire. Le système peut bien sûr être utilisé en conjonction avec des radiateurs auxiliaires, ce qui permet d'économiser de l'argent sans sacrifier le confort.

Se chauffer au bois

Il est particulièrement recommandé d'utiliser des chaudières à bois pour les grandes surfaces qui ne sont pas connectées à un réseau de gaz naturel et sont généralement difficiles à chauffer. Ils peuvent traiter des billes ou des granulés, l'opération est particulièrement économique et les matières premières sont bon marché.

L'efficacité des chaudières à bois varie selon le modèle et le combustible utilisé, mais se situe généralement entre 75% et 95%. Cette gamme est très large et vous devez bien comprendre la situation avant de commencer à acheter des chaudières à bois.

Il est facile d'installer et de remplacer ce type d'équipement, mais l'équipement lui-même est un énorme investissement. Le ravitaillement se fait manuellement par l'utilisateur.

Se chauffer au fioul

Ces dernières années, le coût du fioul a considérablement baissé et son prix dépend directement du prix du pétrole brut. Aujourd'hui, il est presque au même niveau que le gaz naturel, mais veuillez noter que si les prix du pétrole vont dans cette direction, il pourrait augmenter. L'efficacité des chaudières à mazout dépend en grande partie de la technologie utilisée: l'efficacité des chaudières à mazout à basse température est d'environ 95%, tandis que l'efficacité des chaudières à mazout à condensation peut atteindre 110%!

Vous devez également savoir que les chaudières de nouvelle génération (en particulier les chaudières à condensation) peuvent être combinées avec des sources d'énergie renouvelables telles que les pompes à chaleur.

De ce fait, les 2 principaux inconvénients proviennent du fait que si vous ne disposez pas déjà d'un réservoir de stockage, vous devez installer un réservoir de stockage (donc l'investissement initial peut être considérable) et il doit être rempli régulièrement.


Que peut-on utiliser comme technologie ?

Chaudière classique

Les chaudières classiques brûlent du gaz pour chauffer l'eau dans le circuit de chauffage domestique et drainent directement l'eau domestique et la fumée. Le modèle est assez ancien et ne peut pas fournir une grande efficacité, mais il a l'avantage de chauffer la maison très rapidement et peut être facilement installé sur la tête.

Si vous souhaitez remplacer l'ancienne chaudière, nous vous recommandons d'utiliser une chaudière à condensation ou une chaudière à basse température, ce qui peut garantir un coût de gaz plus avantageux.

Chaudière condensation

Le principe de fonctionnement de la chaudière à condensation est similaire au modèle classique, la seule différence est que l'eau contenue dans les fumées est utilisée pour chauffer l'eau du circuit lorsqu'elle retourne dans le système. Plus précisément, cela signifie que vous devrez consommer moins de gaz pour chauffer la maison à la même température qu'une chaudière traditionnelle. Il est principalement installé dans la ventouse (conduit spécial), car il s'agit de la méthode la plus économique d'évacuation des fumées.

Chaudière basse température

Comme son nom l'indique, les chaudières à basse température chauffent l'eau à une température inférieure à celle des chaudières traditionnelles. La chambre frigorifique a un temps de chauffage plus long (par exemple, au retour de vacances), sauf qu'il n'y a pas de différence entre les utilisateurs. Parce que la température utilisée est basse, le bec sera doux.

Enfin, il s'agit d'une chaudière qui peut être installée sur un conduit VMC ou un conduit de cheminée (mais dans ce cas, elle doit être installée avec un tuyau).


Emplacement de la chaudière

Nous distinguons 2 emplacements possibles : que la chaudière soit au sol ou au mur. Il n'y a pas de réelle différence entre ces deux types de modèles en termes de performances ou de longévité.

Cependant, nous mettons à votre disposition ci-dessous quelques conseils pour vous aider à effectuer le bon choix.

Chaudière au sol

La chaudière au sol sera plus adaptée dans le cas où :

Vous avez besoin de beaucoup d'eau chaude; en fait, certaines chaudières au sol sont équipées de ballons ; La chaudière que vous souhaitez remplacer est une chaudière au sol. En gardant l’emplacement tel qu’il est, vous limiterez le coût du travail.

Chaudière murale

En ce qui concerne la chaudière murale, elle sera plus adaptée quand :

  • Vous ne disposez pas d’assez de place dans votre logement ;
  • Le budget consacré aux travaux de remplacement de votre chaudière est petit. Les chaudières murales sont en général moins chères.
  • La chaudière que vous souhaitez remplacer est une chaudière murale. En gardant l’emplacement tel qu’il est, vous limiterez le coût du travail.

Une chaudière à ventouse, c’est quoi ?

La chaudière à ventouse se réfère en fait à un système d'évacuation spécifique. Il s'agit d'un cathéter composé de deux tubes, l'un aspire l'air et l'autre rejette l'air, il n'y a donc aucun risque que l'air périmé pénètre dans votre maison. De plus, le système peut être fixé au mur ou au toit sans nettoyage.


Pourquoi opter pour le changement de sa chaudière ?

Améliorer son confort

Il est confortable de remplacer les chaudières (surtout les anciennes). Vous pourrez installer des équipements performants adaptés à vos besoins de chauffage et d'eau chaude. L'installation d'un nouvel équipement peut également vous assurer de vous asseoir et de vous détendre: le risque de défaillance et les dangers associés au monoxyde de carbone seront réduits.

Factures en baisse

Le remplacement de la chaudière peut réduire les coûts de gaz. En effet, les nouveaux modèles de chaudières à condensation et de chaudières à basse température ont une efficacité plus élevée et consomment donc moins de gaz pour maintenir le confort.

Impact sur l'environnement

En plus de vous faire économiser de l'argent, la réduction de la consommation de gaz est également une mesure importante pour la planète. Cela limitera votre consommation d'énergie fossile et vous permettra notamment de bénéficier d'un chauffage plus écologique.



Rapide & sans engagement

DEVIS GRATUITS