Isolation du vide sanitaire de votre logement


Présentation de l’isolation d’un vide sanitaire


Isolation du vide sanitaire de votre logement

Isoler le vide sanitaire peut réduire les coûts de chauffage et réduire les problèmes d'humidité. En effet, le logement est plus confortable en toute saison. Ces projets sont ainsi éligibles aux aides relatives à la rénovation énergétique et permettent de réduire les coûts de chauffage.

Le vide sanitaire forme une barrière entre le sol extérieur et le plancher du logement. Cet espace effectue une limitation de l'humidité et laisse ainsi passer plusieurs types de tuyaux. Tant qu'il est bien isolé et empêche l'écoulement et la pénétration de l'eau, il peut naturellement résister au froid. Sa hauteur varie selon la structure, allant de 20 cm à 1 m.

Dans ce sens, l'isolation thermique du vide sanitaire offre un meilleur confort lors de la saison d’hiver. En chauffant ainsi le sol du logement, vous n’allez pas ressentir ni de froid ni d'humidité.

La perte de chaleur au sol peut représenter 10% à 15% de la perte totale de chaleur. Une bonne isolation au sous-sol de l’habitation peut réduire les coûts énergétiques du même pourcentage. En ce qui concerne quelques nouvelles constructions, un vide sanitaire n'est plus nécessaire car les matériaux utilisés sont suffisamment isolés.


Isolation d’un vide sanitaire : Quelles techniques utiliser ?

La technique utilisée dépend de la configuration de la maison, autrement dit, elle dépend de la hauteur et de l'accessibilité du vide sanitaire. Si la hauteur est suffisamment élevée et facile d'accès, vous pouvez installer le panneau isolant en polystyrène extrudé ou en polyuréthane sur la surface supérieure. Ces panneaux sont en général équipés d'une barrière contre l'humidité pour empêcher la formation de condensation.

La mousse PUR est aussi souvent utilisée. L'avantage de ce matériau est qu'il est plus facile d'adapter la forme du support. Dans ce sens, les matériaux d'origine naturelle, tels que la ouate de cellulose, les fibres de chanvre ou les bouchons en liège, sont de plus en plus employés. Afin d'obtenir un meilleur effet d'isolation, un voile isolant est généralement placé sur la paroi inférieure.

Quand il est difficile d’accéder au vide sanitaire, celui-ci peut être partiellement rempli d'un isolant prenant la forme de granulés. Cette méthode est en effet une solution efficace dans le cas d'inondation souterraine vu que le matériau isolant flottera sur la surface de l'eau et continuera dans la protection du plancher.

La pulvérisation de mousse de polyuréthane est l'une des techniques les plus répandues en raison de ses innombrables avantages. Ce matériau est imputrescible et n'a pas peur du gel. Il ne perd pas sa qualité au fil du temps et il résiste aux attaques des rongeurs.

L’application de la mousse sur la paroi supérieure de l'espace rampant et forme une couche continue d'isolation thermique, empêchant ainsi la formation de ponts thermiques. La technologie de projection permet d'isoler uniformément toute la surface au plus petit angle. Une petite épaisseur de mousse est généralement suffisante pour assurer un niveau suffisant de performance énergétique.

Avant le début des travaux d'isolation, l'étanchéité à l'eau du vide sanitaire doit être vérifiée et si l'humidité existe, elle doit être désinfectée. Une ventilation adéquate doit également être fournie pour éviter la condensation, la moisissure et les odeurs désagréables. En contactant des professionnels certifiés RGE, vous bénéficierez à coup sûr des services de qualité qui conviennent à votre habitation, tout en étant éligible à une éventuelle aide financière.


Quels sont les avantages et inconvénients ?

L'isolation du vide sanitaire dispose de plusieurs avantages notamment :

  • moins de sensations de froid
  • moins de sensations d’humidité ;
  • une performance énergétique meilleure ;
  • moins de risque de gel des canalisations.

L’inconvénient unique de l’isolation du vide sanitaire est la gêne occasionnée lors de la réalisation des travaux pour les occupants de la maison. En prenant en considération les techniques utilisées et la vitesse de fonctionnement, celle-ci reste alors assez limitée.


Le coût d’une isolation du vide sanitaire

Le coût de l’isolation du vide sanitaire diffère selon les matériaux et la technique utilisée. Le prix moyen de facturation est en général compris entre 20 et 60 euros par m².

De ce fait, les travaux d’isolation du vide sanitaire sont éligibles aux aides financières, tels que des crédits d'impôt, des primes énergétiques, des subventions Anah ou une TVA avec un taux réduit.

Il vous suffit de garantir que la pièce atteint le niveau de résistance thermique de R ≥ 3 m²K / W. Le niveau de performance de l’actuel isolant dépasse généralement ce seuil. Compte tenu des éventuelles aides, le retour sur investissement pour ce type de travail est d'environ 5 à 10 ans.



Rapide & sans engagement

DEVIS GRATUITS